29 juillet - 6 août 2017

Samedi 29 juillet à 18h

Ensemble
Post-Scriptum

Romain Mayor direction

border
Claudio Monteverdi (1567-1643)
Neuf pièces sacrées tirées de la Selva morale e spirituale
  • Dixit Dominus Secundo
  • Beatus Vir Primo

  • Messa da capella – Kyrie
  • Messa concertata – Gloria
  • Crucifixus
  • Messa concertata – Et Resurrexit
  • Messa da capella – Agnus Dei
  • Laudate Dominum Terzo
  • Magnificat Primo

Ensemble Post-Scriptum

Romain Mayor direction
Gyslaine Waelchli et Lisa Tatin soprani
Raphaël Favre et Frédéric Gindraux ténors
Philip Nielsen, basse Saskia Salembier et Rebecca Aeschbach violons
Oleguer Aymami violoncelle
Marc Meisel orgue
Samuel Manzano théorbe

«Post-Scriptum» ce n’est pas seulement une note de bas de page, mais aussi l’idée qu’au-delà de l’écriture, des mots et des notes il y a le langage et la musique.

Réuni pour la première fois en 2007 par Romain Mayor, cet ensemble vocal et instrumental a pour répertoire de prédilection les musiques des XXe et XXIe siècles mises en relation avec le répertoire ancien. Dirigé par son chef fondateur, on a notamment pu l’entendre dans un concert mélangeant Arvo Pärt et musique médiévale, dans le Golgotha de Frank Martin, dans un programme associant compositeurs contemporains et motets de Mendelssohn, dans Le Laudi di San Francesco d’Assisi du compositeur Suisse Hermann Suter, dans la Messe pour double chœur de Frank Martin associée à des polyphonies sur les mélodies du Psautier de Genève, et plus récemment associée à la Messa a 4 voci da cappella de Montevedi.

Pour chaque projet de concert, le chef reforme l’ensemble selon les besoins du répertoire abordé. L’effectif choral peut varier, allant de l’ensemble vocal mélangeant chanteurs professionnels et amateurs de bon niveau à un chœur de plus grande dimension. Pour ce concert, l’Ensemble Post-Scriptum collabore avec des musiciens membres de l'Ensemble de Joux.

L’ensemble Post-Scriptum s’est constitué en association le 23 février 2012. Son siège est à Morges.

http://ensemblepostscriptum.blogspot.ch

Romain Mayor

Né en Suisse en 1984, Romain Mayor exerce aujourd’hui les activités de chef de chœur et d’orchestre, de chanteur et d’organiste. Il commence l’apprentissage de la musique avec le piano, puis étudie le chant, la direction et la musicologie.

En tant que chef titulaire, il dirige le Chœur J.-S. Bach de Lausanne, le Motet de Genève, le Chant Sacré de Genève ainsi que l’Ensemble Post-Scriptum qu’il a fondé. A la tête de ces chœurs ou en collaboration avec diverses autres formations, telles que l’Orchestre de chambre de Lausanne, l’Orchestre de chambre de Genève, l’Orchestre des jeunes du Festival de Toshima (Tokyo, Japon), le Sinfonietta de Lausanne, l’Orchestre Symphonique Genevois, l’Ensemble baroque du Léman, l’Orchestre Philharmonique Romand et l’OrcheStratus Genevensis, il a l’occasion de se produire en Suisse et à l’étranger dans un répertoire allant de la musique médiévale à celle du XXIe siècle. Engagé par l’Orchestre de la Suisse Romande et l’Orchestre de chambre de Genève, il prépare également le chœur pour des concerts de saison de ces deux ensembles.

Comme chef, il s’intéresse aussi bien au grand répertoire classique (entre autres: Elias, Die erste Walpurgisnacht de Mendelssohn, Johannespassion de Bach, Stabat Mater de Rossini, Schubert, Dvořák et Szymanowski, Die Schöpfung de Haydn, Les Vêpres de Monteverdi, Golgotha, In Terra Pax de Martin, Le Laudi de Suter…) qu’à la redécouverte d’œuvres oubliées ou rarement exécutées (La Veillée de Jaques-Dalcroze, Requiem de Schnittke, The Wasps de Vaughan Williams), ainsi qu’à la création contemporaine (Blaise Ubaldini, Valentin Villard).

Régulièrement invité à animer divers stages et ateliers choraux, ou comme jury dans plusieurs concours de chant choral, il est depuis 2014 professeur de direction à l’Association Vaudoise des Directeurs de Chœurs. Il développe également une activité de professeur de chant et se produit en récital ou en concert, aussi bien comme choriste professionnel que soliste d’oratorio avec divers chœurs et ensembles de Suisse. Il interprète par ailleurs quelques rôles d’opéra tels que Gianni Schicchi (Giacomo Puccini) et Barbe-Bleue (Isabelle Aboulker). Romain Mayor est titulaire d’un certificat de piano ainsi que de deux diplômes HEM (Master of Arts) obtenus dans les domaines de la direction (avec la mention «très bien»») et du chant lyrique. Il a également reçu en 2007 le prix Fritz Bach de la Fondation Crescendo.