Jeudi 1er août 18h

Quatuor Terpsycordes

Lionel Monnet piano

Irina-Kalina Goudeva contrebasse

  • Girolamo Bottiglieri, premier violon
  • Raya Raytcheva, second violon
  • Caroline Cohen, Adad alto
  • François Grin, violoncelle
separator_white

Joseph Haydn (1732-1809)

Quatuor en sol majeur op. 76 n° 1
  1. Allegro con spirito
  2. Adagio
  3. Menuetto. Presto
  4. Allegro ma non troppo

Franz Schubert (1797-1828)

Quintette pour piano et cordes en la majeur « La Truite » D. 667
  1. Allegro vivace
  2. Andante
  3. Scherzo. Presto
  4. Thema e variazioni. Andantino – Allegretto
  5. Allegro giusto

Quatuor Terpsycordes

Prisme des répertoires, multiplicité des approches musicales, kaléidoscope des personnalités; autant de facettes qui confèrent au Quatuor Terpsycordes son identité unique. Récompensé par un Premier prix au Concours de Genève en 2001, ce carré d’archets a su faire rayonner un talent multiple de quatre, à la scène comme au disque.

Tous salués par la presse spécialisée, les enregistrements de Terpsycordes reflètent cette volonté de toucher l’essence du texte, dans une démarche alliant rigueur et fantaisie: Schubert, Beethoven et Haydn révélés par les instruments d’époque (Ricercar et Ambronay Editions), les quatuors de Schumann (Claves) et le quintette avec piano de Vierne (Brilliant Classics); sans oublier leur engagement pour la musique moderne et contemporaine suisse (Gerber et Bloch, chez VDE Gallo, et Zanon, chez Claves) et des incursions dans l’univers du tango (Piazzolla, avec William Sabatier) et celui du jazz (avec Maël Godinat Trionyx).

Fondé en 1997, le Quatuor Terpsycordes a suivi l’enseignement de Gábor Takács-Nagy. Galvanisés par le contraste des origines (Italie, Bulgarie, France et Suisse), ses membres éblouissent régulièrement le public des grandes saisons et festivals de ce monde, tout en gardant à l’oreille le souffle de Terpsichore, muse qui relie le geste et l’esprit. Terre, psy, cordes.

Avec le soutien de la Ville de Genève, et de la République et canton de Genève

www.terpsycordes.com

Lionel Monnet

Né à Isérables en 1978, Lionel Monnet obtient un diplôme de piano au Conservatoire de Lausanne dans la classe de Christian Favre et une virtuosité avec mention à la SSPM de Genève. Il poursuit sa formation auprès de son mentor Abdel Rahman El Bacha à Paris. Il reçoit aussi les conseils de Roberto Szidon et Clifton Matthews.

Il remporte en 1995 trois premiers prix suisses au concours des Jeunesses Musicales, au concours de Moudon et à celui du Lion’s Club à Genève. En 2001, il reçoit le Prix de la Fondation Irène Dénéréaz. En 2003, il est finaliste du Concours international de Piano «Elio Santangelo» à Pescara (Italie).

Il se produit avec Tibor Varga, Jacques Mauger, ainsi qu’avec Leonid Gorokhov, Haik Kazazyan, Julia Igonina et Elena Urioste.

En 2001, il est nommé accompagnateur au Conservatoire Supérieur et Académie «Tibor Varga» à Sion. En 2006, il est pianiste officiel du Concours international de violon de Sion-Valais. Dès 2011, Lionel Monnet est nommé professeur de piano au Conservatoire cantonal de musique de Sion.

Un CD dédié aux grands maîtres viennois Beethoven et Schubert paraît sous le label Doron en septembre 2008.

Irina-Kalina Goudeva

Contrebassiste et interprète interdisciplinaire de renommée internationale, Irina-Kalina Goudeva étudie avec Todor Toshev au Conservatoire d’Etat de Sofia et avec Franco Petracchi au Conservatoire de musique de Genève (Premier Prix de virtuosité en 1993).

Ex-contrebasse solo de l’Orchestre royal du Danemark, Irina-Kalina est fortement inspirée par la musique de chambre. Elle collabore avec de nombreuses formations, dont Quinteto del Fuego, Duo ConCordis, Trio AcordBass, Baroque Ensemble 7 Sed Unum, Ensemble Valéik, Ensemble MidtVest, Esbjerg Ensemble, Danish Chamber Players, Musica Vitae, et bien d’autres.

Depuis 1998, Irina-Kalina est contrebassiste solo du Contemporanea Interactive Art Ensemble à Copenhague.

Ses goûts éclectiques et ses intérêts artistiques cosmopolites lui permettent de s’engager dans des projets qui vont au-delà des limites stylistiques. Son vaste répertoire musical s’étend de la Renaissance et du baroque, au tango moderne, au jazz et à la musique électroacoustique.

Passionnée de musique contemporaine, elle collabore avec des compositeurs et chefs d’orchestre de grand renom tels que Boulez, Kurtag, Lachenmann, Holliger, Pomarico, Valade, ainsi qu’avec des ensembles tels que Contrechamps, Athelas Sinfonietta, Ars Nova et Ensemble Modern. Ainsi, elle collabore à de multiples occasions avec des compositeurs et créateurs avant-gardistes tels que J. Tsenova, C. Lippe, I. Frounberg, E. Canat de Chizy, W. Siegel, E. Kanding, M. Olsen…

Irina-Kalina enregistre de nombreux CD sous des labels tels que Naxos, Dacap0, Wilhelm Hansen, Kadima Collective, Gallo et Fidesson. Elle est lauréate de plusieurs prix de divers concours nationaux et internationaux, dont le prix spécial du jury «Giovanni Bottesini» à Parme et les premiers prix «Sv. Obretenov» et «St. Sougarev» en Bulgarie.

Elle se produit en tant que soliste et chambriste en Europe, Scandinavie, Amérique du Sud, Australie, à Cuba et aux Etats-Unis.

En 2007, Irina-Kalina a fondé son Ikana Art Studio pour Musique & Theatre Performances. Elle est également directrice artistique du Concordia Festival à Sofia, en Bulgarie (www.concordiafestival.com).

www.ikana.info