Mardi 28 juillet 18h

Charlotte Müller Perrier, soprano
Fabrizio Chiovetta, piano

  • Œuvres de Schumann
separator_white

En 1840, Schumann trouve l’inspiration chez le poète Eichendorff pour composer un cycle de douze Lieder, sur des thématiques chères aux romantiques – la rêverie mélancolique, la nature, la solitude ou l’extase. Le musicien dépeint ce cycle à son amour Clara comme son recueil le plus romantique et lui déclare «qu’il contient beaucoup d’elle». En complétant leur programme avec un choix de mélodies du même compositeur, la soprano Charlotte Müller Perrier et le pianiste Fabrizio Chiovetta mettent leur complicité et leur sensibilité au service d’un passionnant récital monographique.