Samedi 25 juillet 18h

Théo Fouchenneret, piano
1er prix du Concours de Genève 2018

  • Œuvres de Brahms, Mendelssohn, Beethoven et Schumann
separator_white

Premier prix ex æquo d’une finale de haute tenue au Concours de Genève en 2018, nommé dans la catégorie «révélation soliste instrumental» des Victoires de la musique, Théo Fouchenneret nous offre un programme consacré au romantisme allemand du XIXe siècle, avec le féérique Rondo capriccioso de Mendelssohn et le lyrisme passionné de la Fantaisie de Schumann, cri d’amour pour sa future épouse Clara, à laquelle, un quart de siècle plus tard, Brahms dédie ses Variations et fugue sur un thème de Haendel. Le jeune pianiste français rend hommage à Beethoven, dont on célèbre le 250e anniversaire de la naissance, avec la révolutionnaire sonate «Waldstein».