Samedi 27 juillet 18h

Lauréat du Concours de Genève

  • Kevin Spagnolo, clarinette
    (1er prix en 2018)

  • Carlos Sanchis Aguirre, piano
separator_white

Johannes Brahms (1833-1897)

Sonate en fa mineur op. 120 no 1
  1. Allegro appassionato
  2. Andante un poco Adagio
  3. Allegro grazioso
  4. Vivace

Paul Hindemith (1895-1963)

Sonate
  1. Mäßig bewegt
  2. Lebhaft
  3. Sehr Langsam
  4. Kleines Rondo, gemächlich

Jean Françaix (1912-1997)

Tema con variazioni

Witold Lutoslawski (1913-1994)

Dance Preludes
  1. Allegro molto
  2. Andantino
  3. Allegro giocoso
  4. Andante
  5. Allegro molto

Ernest Chausson (1855-1899)

Andante & Allegro

Kevin Spagnolo

Originaire de Lucca en Toscane, Kevin Spagnolo commence l’étude de la clarinette à l’âge de huit ans au Conservatoire Boccherini de sa ville natale auprès de Remo Pieri, avant de suivre l’enseignement de Carlo Failli et Fabrizio Meloni au Conservatoire Mascagni de Livourne. Il poursuit ses études à la Haute Ecole de Musique de Genève auprès de Romain Guyot.

En 2018, Kevin Spagnolo est la révélation du 73e Concours de Genève dont il remporte le 1er Prix à l’âge de 22 ans. Cette victoire, précédée d’autres succès lors de concours nationaux et internationaux, notamment le 3e Prix du Concours Jacques Lancelot de Rouen en 2016 et le 3e Prix du Concours international de Gand en 2017, lui permet de bénéficier des concerts, en récital et en musique de chambre, ainsi que des tournées organisés par le Concours de Genève pour ses lauréats.

Il se produit avec de nombreux orchestres tels que le Mahler Jugendorchester, l’Orchestre du Festival de Verbier, l’orchestre du Théâtre San Carlo de Naples, le Malmö Symhony Orchestra ou le Swedish Chamber, lui offrant l’occasion de travailler avec des chefs tels que Valery Gergiev, Simon Rattle, Christopher Eschenbach, Herbert Blomstedt, Philippe Jordan ou Juraj Valcuha.

S’appuyant sur une maîtrise instrumentale exceptionnelle, Kevin Spagnolo s’illustre par sa surprenante spontanéité et sa quête de liberté, poussant son jeu jusqu’aux limites des possibilités de son instrument avec lequel il ne semble plus faire qu’un. Musicien curieux et malicieux, soucieux avant tout de partager ses émotions avec le public, il poursuit en permanence sa découverte de nouveaux répertoires, comme en témoigne son affection pour la musique de chambre et la musique klezmer.

 

Carlos Sanchis Aguirre

Né à Valence (Espagne) en 1993, Carlos Sanchis Aguirre se forme auprès des pianistes Miguel Ángel Ortega Chavaldas, Kennedy Moretti et du quatuor Quiroga à Saragosse où il obtient en 2015 un bachelor en piano et en musique de chambre. Il poursuit ses études à la Haute Ecole de Musique de Genève auprès de Dominique Weber où il remporte le prix François Dumont lors de son récital de Master. Durant ses études, il suit aussi les masterclasses de Louis Lortie à l’Académie de Villecroze.

Membre du Gustav Mahler Jugendorchester, du Nationaal Jeugd Orkest et du Joven Orquesta Nacional de España, il fait ses débuts en soliste avec l’Orquesta sinfónica del Conservatorio de Aragón, tout en menant une carrière de chambriste prisé comme en témoignent ses concerts avec le Trio Archiches à l’Auditorio Nacional de Madrid et au Palau de la Música de Barcelone.

Il occupe actuellement le poste d’assistant de la classe d’accompagnement du Royal Northern College of Music de Manchester (Royaume-Uni).

www.concoursgeneve.ch